A propos d'Art contemporain

Catherine Millet, Arnaud Labelle-Rojoux et Frederic Taddei Trois vidéos pour comprendre l'Action même d'un Artiste contemporain en Société. Catherine Millet nous parle du travail de Peter Greenaway, Arnaud Labelle-Rojoux du Mémoire artistique, et Frédéric Taddei de l'utilité des Artistes dans le débat social. Regarder toutes ces Vidéos demande un certain temps ; on peut les considérer ici comme « sources » de ce qui est développé. 

 

La première vidéo de 2011 concerne une conférence de Madame Catherine Millet – la Papesse de l'Art contemporain – sur le film « Meurtre dans un Jardin anglais », de Peter Greenaway, sorti en 1982. Nous n'évaluerons pas bien sûr l'excellence de cette analyse – dont le rôle des femmes qui nuance peut-être l'Habitus de Bourdieu quant à la domination masculine... – ni le thème de l'artiste face au paysage. L'important ici est de comprendre que l'Académie du Forum des Images – pour parler du film de Greenaway – fait appel à Catherine Millet, spécialiste de l'Art contemporain. Son point de vue et ses références sont donc différents de ceux propres au Cinéma ; c'est ce que recherche précisément l'Académie. Pour Catherine Millet, Greenaway est un Artiste qui met en scène un Artiste/Dessinateur dans son film avec, comme définition éventuelle de l'Art, une fonction qui puisse révéler/dire une part de la Vérité...    



La deuxième vidéo de 2016 montre l'Artiste-enseignant Arnaud Labelle-Rojoux donnant son avis sur le « Mémoire artistique » au sein des Écoles d'Art et plus précisément l'Écriture. Si celle-ci est à priori facile, il apparaît que peu d'Étudiants en Art sont vraiment à l'aise avec elle. Ironie du sort, alors qu'on reprochait à Arnaud – dans les années 1990 à Avignon – une « dérive de l'Écriture » dans son Enseignement artistique, cette matière deviendrait fondamentale pour le Travail de Recherche du Mémoire artistique... 
Plus troublant, Arnaud Labelle-Rojoux évoque le rapport avec les Universitaires – chargés de la notation du Mémoire – pas toujours au fait de la réalité de ce que peut être un travail d'Art contemporain malgré leurs méthodes doctorantes...  Ne pas oublier qu'un Artiste qui travaillerait sur la Culture chinoise n'est pas un « Chercheur en Culture chinoise » mais un Artiste qui s'intéresse à la Culture chinoise... Au delà de l'enthousiasme des découvertes par analogie, il conviendrait donc que l'Enseignement des Ecoles d'Art contienne aussi quelques notions d'Éléments de Langage... Il ne s'agit pas d'élitisme car cet Enseignement serait donné à tous les Étudiants. Ce principe irait-il à contre-courant de certaines formes d'Alignement social (on évitera ici de parler Initiation) ? Savoir mieux préparer les Étudiants à cette réalité certes riche de rencontres mais qui « fait débat ».   

 

La troisième Video de 2019 nous montre le Journaliste Frédéric Taddeï parlant des débats à la télévision. Retenons simplement l'idée qu'un débat est plus riche s'il contient aussi des Artistes et des Intellectuels quant au sujet traité. Le Témoin privilégié, invité au débat, devra éviter le piège de la contestation facile tant les Instances actuelles savent savonner des planches et présenter des niches manichéennes. Pour Frédéric Taddeï, le but est de perturber l'opinion générale ; en comprenant pourquoi des gens ne sont pas d'accord, on comprend où est le problème (une part de la Vérité...). Peu importe ce que chacun pensera à la fin du débat.

L'association de ces trois Vidéos nous aide-t-elle à mieux comprendre la problématique de l'Art contemporain ? Qu'est-ce qu'être Artiste contemporain dans notre société ? Qu'enseigne-t-on dans les Écoles d'Art ? Quelle est la Valeur de 5 années d'Études et d'un Diplôme national supérieur d'Expression plastique ? Plutôt que de vagues généralisations, une Sociologie des Territoires serait-elle plus pertinente à ce sujet ? Deux Points de vue :
- Celui des Artistes Hervé Di Rosa et Claude Sicre – Notre Occitanie – qui conseillent d'éviter le face à face victimaire envers un grand Oppresseur mais de révéler la Subculture... Agir et créer en responsabilité. Refuser la grande opposition binaire au profit d'une Pensée plus dialectique ; Sicre étant un adepte du « débat avec contradiction ». Attention donc de ne pas retomber dans le débat manichéen – couleur locale – dont parle Taddeï... 
- Celui, plus éclairant, du Sociologue Pierre Bourdieu sur ce que la « Tradition » véhicule comme Image sur le Sociologue... Il suffit simplement de remplacer ici Sociologue par Artiste contemporain pour avoir une idée du « discours spontané » envers les Artistes, notamment au coeur des Territoires...  L'approche scientifique d'une Épistémologie de l'Art contemporain générera à coup sûr ici quelque Résistance et l'alibi des Centres d'Art transplantés n'y changera rien... L'analyse des conduites réelles des Acteurs de ce Système de relations objectives – peuplé notamment de Techniciens de la Culture, d'Artisans d'Art et autres Photographes du bon goût – est riche de significations. Oui, l'Artiste contemporain peut avoir une complémentarité à leur apporter... Arnaud Labelle-Rojoux le dit ; la démarche artistique contemporaine est aussi Travail sur Soi (y compris au niveau collectif). Et Catherine Millet de conclure ; n'ayez crainte, si l'Artiste révèle une Vérité, chacun repartira avec sa propre Interprétation.